Ils attendent une famille
BARBIE, Femelle APPENZELL, LOF, 11 ans, Région Quart Sud Est
BARBIE, Femelle APPENZELL, LOF, 11 ans, Région Quart Sud Est
(Les boubous LOF / Les femelles)
08-04-2017
Partenaire Sos Boubous
Bannière
Flash info
Dressage et Solidarité

Afin de répondre aux attentes des personnes à faibles revenus et de permettre ainsi de faciliter leur vie et celle de leur entourage, le site www.ecoledeschiens.com a décidé de mettre en place des cours gratuits d'éducation canine. Cette opération prend le nom de Dressage & solidarité.

Nous organiserons 1 fois par mois une matinée de cours collectifs gratuits, au bois de Vincennes (94), de Boulogne (92), ou à Rueil-Malmaison (92) en fonction des demandes.

Lire la suite...
Home Les belles histoires
Note des utilisateurs: / 53
MauvaisTrès bien 

Histoire de Dana

 

 

Je m’appelle Dalhia dite « Dana » , je suis née le 11.09.2008 dans un élevage. Après quelques mois  j’ai été adoptée par les enfants de la propriétaire de l’élevage, j’ai grandi avec eux pendant 2 ans, mais suite au changement de travail de mon maître il ne pouvait plus s’occuper de moi, donc je suis retournée à l’élevage. Là bas, ils n’ont pas pu me garder non plus, manque de place et aussi parce que j’ai un prognathisme donc je ne pouvais pas servir à la reproduction.


Le samedi 11 décembre 2010, deux personnes sont venues à l’élevage, j’étais dans mon box, allongée la tête posée sur le rebord. Je les ai vus et me suis mise à couiner….Elles devaient m’adopter….

 

 

Dana

  

Moi, je m’appelle Aurélie, j’ai 28 ans et suis passionnée depuis toujours par les bouviers Bernois. J’en ai possédé 3, qui malheureusement m’ont quittée de vieillesse et de maladies.

Je possède 1 mâle, « Dyouke ». C’est un amour d’environ 60 kilos. Il est d’une gentillesse énorme mais un peu "brutus". Je l’ai récupéré grâce à une association, son ancien maître s’en séparait car à cause de sa force il avait fait tomber son ancienne maîtresse (ce qui lui a valu un bras cassé) et du coup elle en avait peur. 

 Je voulais lui donner une compagne. Donc un samedi en août 2010, je suis partie avec une amie, « Sybil », dans un élevage. Mon regard s'est posé sur le sien et ce fut elle. Je la voyais, allongée là, dans son chenil, me regardant, j’ai tout de suite craqué.

Quelques heures après, elle repartait avec nous…. Le trajet se passa à merveille, comme ci cela faisait  longtemps que l’on se connaissait. Quand nous sommes arrivées à la maison, nous l’avons présentée à Dyouke. Cela se passa à merveille, ils se sont mis à jouer ensemble.

Les enfants à leur tour l’ont découverte, émerveillés et super heureux. Elle a eu droit à d’énormes câlins de tout le monde.  Les jours passèrent et tout allait à merveille. La journée quand nous étions absents ils étaient tous les 2 dehors à faire leurs petites vies.

 

Jeudi 16 décembre 2010. Moi je commençais le travail à 7h30, je suis partie avec un de mes enfants que j’emmenais à la garderie. Mon ami, cette semaine là, faisait des travaux  à la maison, il était avec mon 2ème garçon. Comme tous les matins, Dana et son copain Dyouke sortent faire leur petit tour au jardin. Quelque chose, probablement un chat étranger, attire l'attention de Dana qui part à toute allure à sa poursuite.
Mon ami Fabrice descend de temps en temps voir si tout se passait bien dehors. Et là pas de Dana….Dyouke était seul devant la maison.

 Il est midi passé et Dana ne répond pas à son appel ce qui est tout a fait anormal. Tout le monde maintenant cherche Dana. Mais où a-t-elle bien pu se cacher. Impossible qu'elle se soit enfuie alors où est elle?

C'est Dyouke qui va la trouver et venir chercher son maître grâce à ses furieux aboiements.
Dana est tombée dans le puits et elle est en vie !

Fabrice appelle sans tarder les pompiers qui font appel à leurs collègues du GRIMP89 (Groupement d'Intervention en Milieu Périlleux de l'Yonne). 3 Casernes arrivent enfin à notre domicile, 11 pompiers étaient présents. Ils ont discuté pendant un moment pour savoir comment ils allaient procéder….              

 

 Les pompiers s'équipent

Pendant que les pompiers se préparent, , Fabrice m’appelle au travail pour me demander si je savais où se trouvait le harnais de Dyouke. Je lui répondia que non et à sa voix j’ai su qu’il y avait quelque chose qui s’était passé. J’ai demandé à ma directrice si je pouvais rentrer chez moi. Arrivée devant la maison j’aperçus 2 gros camions de pompiers et 2 voitures. Les larmes me sont montées pensant tout de suite à mon fils qui était resté à la maison avec son père. Un pompier m’arrêta devant la maison pour me rassurer : ce n’était pas mon enfant. Mon ami m’apprend alors que Dana est tombée dans le puits et de nouveau je fonds en larmes. Un des pompiers était déjà descendu 2 fois pendant mon absence pour aller voir comment elle allait. Il y avait un souci : leur harnais n’allait pas à Dana. Du coup, nous attendions une autre caserne avec du matériel adapté

.
 En les attendant, le pompier redescendit la voir. Son 1er diagnostic fut que Dana n’avait rien, elle ne souffrait pas et ne manquait pas d’oxygène.

 Préparation du sauvetage

 

Vers 14H les pompiers arrivent avec le matériel adapté. Le sauvetage pouvait commencer. J’étais dans un état de stress et panique totale, je ne me sentaispas bien du tout, mes jambes tremblaient de partout….

 Sauvetage dans le puit

 

 

Le pompier fut prêt, il commença à descendre dans le puits,  un des pompiers le guidat à la voix et tous les autres tenaient les cordes.

 hohisse

Une fois descendu, le plus dur était à faire : le pompier devait passer sous Dana, donc sous l’eau, pour pouvoir essayer de lui mettre le harnais. Cela faisait 4 heures que Dana était dans le puits, le fait qu’elle n’ait pas coulée tient au fait que par instinct de survie je pense, elle a réussi à se positionner de façon que ses 2 pattes avant étaient sur la paroi en face d’elle et son postérieur appuyé sur l’autre rebord.

De ce fait sa tête était hors de l’eau et ainsi positionnée elle ne souffrait pas.

Une fois remontée, Dana nous a fait de gros câlins à tous. Tous les pompiers étaient ravis de la voir ainsi. Moi j’ai fondu en larmes, heureuse de la voir en vie. J’en revenais pas quelle soit là à côté de moi.

Dana a marché jusqu’à la maison, là nous l’avons mise dans une couverture près du poêle à bois. Nous l’avons vite examinée : elle avait juste un ergot qui saignait. Une fois bien séchée, Fabrice l’a emmenée chez notre vétérinaire. Elle l’a regardée, examinée pour voir si elle n’était pas en hypothermie, tout était nickel. Juste un p’tit peu son ergot d’abîmé.

Le lendemain nous avons vu que Dana avait du mal à marcher au niveau des pattes arrières, la vétérinaire nous a dit que c’était sans doute dû au choc et peut-être du fait qu’elle se soit trop crispée.

Malheureusement 48 heures après, Dana était complètement paralysée des 2 pattes arrières. Elle ne pouvait plus du tout s’appuyer dessus. Face à cela, j’ai téléphoné à la clinique vétérinaire de Maisons-Alfort pour prendre rendez-vous. Le rendez-vous était environ 2 semaines après. Nous passions quelques jours, Noël dans le chagrin de voir notre belle comme ça. Il fallait pour qu’elle puisse faire ses besoins la porter.

 dana paralysee

dana et dyouke

Face à l’urgence et marre de la voir dans cet état, nous avons décidé de l’emmener directement au Urgences de l’hôpital vétérinaire de Maisons-Alfort. 

Après 3 heures de route, nous avons été pris directement en charge. Une étudiante s’est tout de suite occupée d’elle. Elle l’a examinée, lui a fait les tests de sensibilité au niveau des pattes. Quand le vétérinaire est arrivé, ils ont fait un 1er bilan. Après une radio, ils se sont aperçus que Dana avait une fracture à une vertèbre et une luxation de la colonne vertébrale ce qui lui comprimait la moëlle.

Là, je tombais en pleurs…. Je ne pouvais pas m’imaginer la laisser. Le vétérinaire nous a alors dit qu’il fallait qu’il la garde afin qu’il puisse l’opérer.  Nous avons longuement parlé de l’opération et du coût que cela allait engendrer. Pour nous il n’était pas question de la laisser comme ça. Peu importe les conséquences nous ne pouvions  l’abandonner ainsi à son sort.

Je me rappelle de ses yeux lorsqu’ils l’ont emmenée au chenil de l’hôpital, c’était horrible, je ne savais pas si je la reverrais….. 

Le lendemain matin, un des vétérinaires m’appela pour m’expliquer comment ils allaient procéder.

Opération à risque car la vertèbre fracturée était au dessus des poumons,et de plus Dana est une chienne qui à ce moment là pesait au moins 55 kg, donc accès plus difficile.

Ils ne savaient pas vraiment s’ils allaient réussir. Comme toute opération, cela comporte des risques. J’ai patienté pendant longtemps, attendant leur coup de fil. Ils m’ont appelée tout de suite après l’opération qui a duré près de 4 heures. Le chirurgien qui l’a opérée m’a informée que tout c’était bien passé, qu’il avait pu mettre 4 vis afin de stabiliser les vertèbres.

dana post op

 

Tous les jours ils m’appelaient pour me donner des nouvelles. Savoir comment elle réagissait au niveau des médicaments, savoir si elle récupérait au niveau de ses pattes arrières. Quelques jours après son hospitalisation, ils m’ont appris que suite à l’opération Dana avait attrapé une bactérie.

A ce moment là je ne savais plus trop quoi penser, elle me manquait énormément et cette mauvaise nouvelle me remis le moral à zéro.

Toutefois il y avait une bonne nouvelle : Dana commençait à bouger ses pattes, elle avait de nouveau des sensations dans celles-ci.

sourire a l'hopital 

Le lendemain, ils lui ont donc prélevé le liquide qu’elle perdait au niveau de sa plaie pour l’analyser afin qu’ils puissent lui donner le traitement adapté. Suite à cette bactérie, elle a fait de fortes fièvres et n’avait plus d’appétit. Les chances de guérison étaient très faibles. Tous les jours ils m’appelaient pour me dire combien de millilitres elle perdait au niveau de sa plaie. Tous les après-midi, ils l’endormaient  afin de la nettoyer et lui enlever le liquide. Cela devenait très dangereux de l’endormir tous les jours, donc à la place ils lui ont posé un drain.

Une fois la bactérie analysée, ils ont pu lui donner le traitement adapté et la fièvre commença à baisser et la quantité de liquide qu’elle perdait était de moins en moins importante…..

 Après 2 semaines passées à l’hôpital, ils me rappellent comme tous les jours, pour m’annoncer une mauvaise nouvelle… Après qu’ils aient effectué une radio de contrôle, ils se sont aperçus que le montage qu’ils lui avaient implanté avait bougé. A ce moment-là, plein de choses se passaient dans ma tête. Par-dessus cette mauvaise nouvelle, le chirurgien qui l’avait opérée la 1ère fois me dit que l’opération était à haut risque et qu’il ne savait pas s’il allait le faire. Pour moi je ne la reverrai plus, c’était fini, elle allait mourir là-bas loin de nous…

Après réflexion et pour tenter le tout pour le tout, ils ont fini par l’opérer, une fois l’opération qui a duré près de 5 heures, terminée le chirurgien m’a appelée pour me dire que tout c’était super bien passé. Que cela avait été très compliqué mais le résultat  était positif. Ils lui ont donc remis les vis en place et pour tout bien stabiliser ils lui ont rajouté une plaque. Par ailleurs, ils avaient profité qu’elle soit ouverte pour nettoyer et désinfecter toute sa plaie intérieure.

Le chirurgien qui l’a opérée n’en revenait pas qu’elle soit toujours en vie. Je me rappelle qu’il m’a dit au téléphone que lorsque le matin il a vu la radio des vis qui avaient bougé, pour lui elle était perdue, il avait même prévu de quoi l’endormir à jamais durant l’opération si celle-ci ce révélait impossible.

C’est « une vraie miraculée », voici ces mots, d’une part par la chute et d’autre part par l’opération.

Cela faisait 1 mois que Dana était hospitalisée, le chirurgien nous as clairement dit que si c’était sa chienne et malgré le coût important (4000 euros), il aurait tout fait pour la soigner. Pour nous c’était clair aussi, c’est vrai que nous ne savions pas comment nous allions faire pour régler cette somme mais peut importe…

Face au coût, j’ai fait appel à l’association SOS BOUBOUS, qui nous a aidés, que ce soit financièrement comme moralement. Ils prenaient des nouvelles tous les jours, savoir comment les opérations se passaient, savoir comment elle mangeait, combien elle perdait de liquide. Elles ont vraiment été un grand soutien pendant toute l’hospitalisation de Dana, je ne pourrais jamais assez les remercier…..

Un dimanche matin, je reçois un coup de fil de l’hôpital me disant que ma belle bougeait ses pattes nickel, ils la sortaient tous les jours quelques minutes pour lui faire de la rééducation de ses pattes et que là, si nous étions prêts nous-mêmes à faire sa rééducation, nous pouvions la récupérer le mercredi.

Se fut…houa, un soulagement.

Pendant son hospitalisation, je n’ai pu monter la voir qu’une fois, j’avais des images d’elle triste, là je ne savais pas comment j’allais la retrouver mais peu importe elle était en vie et allait bientôt être près de nous.

Le mercredi Fabrice partit la chercher, nous avions payé une partie grâce à SOS BOUBOUS, qui par la générosité de leurs membres, bénévoles et sympathisants nous ont aidés suite à l’appel aux dons qu’elles avaient fait sur Internet. Elles ont fait un travail énorme, et c’est grâce en partie à elles et à tous les donateurs qu’aujourd’hui Dana est guérie.

 Dana de retour

 Dana marche 

Vers 16h, ils rentrèrent à la maison. J’en revenais pas de la voire là, elle nous a fait une fête….

Les enfants étaient ravis, elle a eu droit à de gros câlins. Grâceà SOS BOUBOU, nous pouvions la sortir grâce au harnais handy-canis qu’elles nous avaient généreusement prêté. De la voir se tenir sur ses pattes comme elle le faisait, c’était vraiment inimaginable.

 Big bisou

Une semaine après, elle a eu sa visite chez notre vétérinaire pour lui  enlever les fils et voir si sa plaie était belle. Tout était nickel, notre vétérinaire n’en revenait pas de la voir là, sur ses pattes, alors qu’ elle ne pensait pas la revoir… Elle nous a dit qu’avec l’hôpital de Maisons-Alfort ils s’appelaient tous les jours pour se faire part du diagnostic de Dana.

Tous les jours, nous la sortions 4 à 5 fois, pour qu’elle puisse se remuscler. Au bout de quelques jours, elle commença à se mettre toute seule debout pour manger et boire. Elle fait des progrès de jour en jour. Quand nous la promenons, nous sentons qu’au niveau du harnais, si nous relâchons un peu la poignée, elle arrive à marcher seule pendant quelques minutes.

 Dana marche  

Mercredi 2 mars, nous l’avons ramenée pour une visite post-op à Maisons-Alfort. Dans les couloirs, il y avait l’étudiante qui s’était occupée de Dana, elle l’a reconnue tout de suite et s’est mise à crier «  Y’ a Dana ! Dana est là ! …», tous sont venus la voir émerveillés des progrès qu’elle avait fait. Il lui ont donc passé une radio de contrôle pour voir si les vis et la plaque n’avaient pas bougé, et lui ont fait des tests de sensibilité au niveau de ses pattes. Tout va bien, le chirurgien qui s’était occupé d’elle, était fasciné de la voir ainsi, elle avait repris tellement d’assurance. Au niveau de son poids, elle a bien repris aussi, elle fait maintenant 43kg. Mais comme nous a dit le chirurgien, il ne faut pas qu’elle prenne plus.

Aujourd’hui, Dana commence à vivre sa petite vie d’elle-même. Après de long smoments durs que nous avons traversés, nous nous battons ensemble pour y arriver. Dans le jardin, nous la laissons faire sa petite vie. Dyouke est super content de l’avoir retrouvée, il est d’une grande gentillesse avec elle, c’est merveilleux.

 dana assise

 

 dana et dyouke
Ma belle aujourd’hui et son copain Dyouke….

 zamours

 Mes 2 amours…

 

Dana qui se met seule debout.

Nous voudrions remercier du fond du cœur toutes les personnes qui ont été là pour nous, pour leur générosité et leurs messages de soutien :

 

    Un grand Merci à SOPHIE et ANGELIQUE du forum « des Géants à l’adoption »,

     Un grand Merci à Admin du forum  « Adoption gros chien » et de tous les membres,

     Un grand merci à Mxteix du forum « Pataud sans collier » et de tous les membres,

     Un grand Merci à toutes les personnes des forums et de Facebook,

     Un énorme Merci à toute l’équipe qui s’est occupée de Dana a l’école vétérinaire de Maisons-Alfort,

Un très grand MERCI à Madame Isabelle Devieilletoile et à son équipe sans oublier tous les membres de l’association. Nous n’oublierons jamais ce que vous avez fait pour nous, vous avez suivi l’histoire de Dana jour après jour, vous nous avez soutenus, aidés dans les moments où le moral était à zéro. Vous avez mis en œuvre des appels aux dons pour nous aider financièrement…

Sans oublier les pompiers et le GRIMP89 qui ont été formidable.

 

 MERCI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Note des utilisateurs: / 57
MauvaisTrès bien 

C'est la semaine de Noël. Les maitres de Balou (et Plouf sa jeune copine) vont se coucher. Il est tard.

Au milieu de la nuit, ils sont tirés de leur sommeil par les furieux aboiements de miss Balou qui habituellement, du haut de ses 10 ans dort paisiblement au pied de leur lit ainsi que ceux de Plouf qui, elle, dort sur son divan au rez-de-chaussée.

Lire la suite...

 
Publicité assurance